LA VALEUR – Numéro 18: L’indice Canadian Black Book atteint son apogée en mai

Bienvenue au Canadian Black Book – La valeur. Notre objectif est de fournir à nos clients et à nos partenaires des nouvelles, une mise à jour des événements, de nouvelles initiatives et l’opinion de la source de confiance du Canada pour les valeurs des véhicules et les perspectives automobiles. Vous trouverez ce qui suit dans ce numéro :

____________________________________________________________________________
L’Indice canadien de rétention de valeur des véhicules d’occasion Canadian Black Book a atteint un sommet sans précédent en mai 2019, soit 106. C’est là le plus haut niveau atteint par l’indice depuis le début du suivi des valeurs des véhicules de deux à six ans en janvier 2005. Dans l’ensemble de l’industrie et dans les 21 segments de véhicules suivis par Canadian Black Book, les valeurs des véhicules d’occasion n’ont jamais été aussi élevées.

Le segment des voitures compactes a contribué à propulser l’indice de mai à ce niveau élevé en affichant une note record de 114, soit un gain de 6,5 points par rapport à l’an dernier et de 1,7 point par rapport au mois dernier. La hausse du prix de l’essence en mai a peut-être contribué à accroître la demande de ces véhicules le mois dernier.

La sous-compacte est une autre catégorie qui a affiché des gains impressionnants. Le segment des voitures de plus petite taille est en hausse d’environ 1 point par rapport au mois dernier, mais en hausse impressionnante de 7,4 points par rapport à l’an dernier.

Les véhicules utilitaires multisegments intermédiaires ont enregistré une hausse importante de 2,1 points par rapport au mois dernier, ce qui démontre une fois de plus à quel point ce segment est en demande. Les voitures pleine grandeur, bien qu’en baisse d’un peu plus de 3 points par rapport à l’an dernier, sont en hausse ce mois-ci de 1,3 point.

Parmi les baisses notables du segment en mai, mentionnons la catégorie des voitures de luxe, en baisse de 3,3 points par rapport à mai de l’an dernier et d’un peu plus d’un demi-point par rapport au mois dernier. Les voitures de luxe de prestige sont en baisse de près de cinq points par rapport à l’an dernier, le plus grand recul de tous les segments. Les petites camionnettes et les voitures sport ont perdu respectivement 0,7 et 0,4 point.

Avec l’augmentation de l’offre des deux côtés de la frontière, nous prévoyons toujours que les valeurs vont ralentir. Par contre, compte tenu de la faiblesse persistante du dollar canadien, l’expédition de voitures d’occasion vers le marché américain demeure une entreprise très rentable qui contribue à maintenir les valeurs canadiennes élevées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *