LA VALEUR – Numéro 11: Indice de rétention des valeurs des véhicules d’occasion – octobre 2018

Bienvenue au Canadian Black Book – La valeur. Notre objectif est de fournir à nos clients et à nos partenaires des nouvelles, une mise à jour des événements, de nouvelles initiatives et l’opinion de la source de confiance du Canada pour les valeurs des véhicules et les perspectives automobiles. Vous trouverez ce qui suit dans ce numéro :

____________________________________________________________________________
Pour octobre 2018, l’indice de rétention de valeur des véhicules d’occasion Canadian Black Book a atteint un autre sommet à 104,3. Depuis la création de l’indice en janvier 2005, les véhicules de deux à six ans ont maintenu leur valeur de gros à un niveau jamais atteint auparavant. La solidité des facteurs fondamentaux de l’économie canadienne et la forte demande du marché américain pour les véhicules d’occasion canadiens continuent de propulser les valeurs à des niveaux records.

Parmi les véhicules importants du mois, mentionnons le segment des voitures compactes, qui se situe maintenant à 109,1, un nouveau sommet historique pour ce groupe, en hausse de 5,6 points par rapport à la même période l’an dernier. Dans le segment adjacent des sous-compactes, les valeurs ont augmenté de 1 point par rapport au mois dernier et de 7,6 points par rapport à l’an dernier. Le prix national du carburant étant bien inférieur à 1,20 $ le litre, en baisse de près de 0,10 $ par rapport au mois dernier, il est surprenant que le segment le plus éconergétique de notre indice ait enregistré de tels gains ce mois-ci.

Le segment haut de gamme des voitures de luxe Prestige a perdu près de 3,9 points par rapport à l’an dernier et 1 point par rapport au mois dernier. Cela contraste avec le segment des VUS de luxe pleine grandeur, en hausse de près de 5 % par rapport à la même période l’an dernier.

Les minifourgonnettes et les fourgonnettes ont affiché de faibles résultats en octobre, en baisse de 4,1 et 2,2 points respectivement par rapport à l’an dernier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *