LA VALEUR – Numéro 5: TalkAUTO 2018 est prévu pour le 7 novembre et l’inscription débute à la mi-juin

Bienvenue au Canadian Black Book – La valeur. Notre objectif est de fournir à nos clients et à nos partenaires des nouvelles, une mise à jour des événements, de nouvelles initiatives et l’opinion de la source de confiance du Canada pour les valeurs des véhicules et les perspectives automobiles. Vous trouverez ce qui suit dans ce numéro :

____________________________________________________________________________

Canadian Black Book et J.D. Power ont le plaisir d’annoncer la septième édition annuelle de TalkAUTO 2018. L’événement très attendu de cette année aura lieu le mercredi 7 novembre au centre Universal EventSpace à Vaughan, en Ontario.

L’inscription d’environ 400 participants à la conférence de haut niveau de l’industrie automobile canadienne est prévue pour la mi-juin. TalkAUTO est aujourd’hui une destination de réseautage de premier plan pour les principaux influenceurs et décideurs de l’industrie automobile du Canada, dont de nombreux concessionnaires, dirigeants d’équipementiers, fournisseurs de l’industrie, experts financiers et bancaires, médias spécialisés et bien d’autres.

Pour 2018, le thème de TalkAuto est « Who moved my keys? Adapting to Change in a New Marketplace’, un jeu de mots découlant de la fable populaire des motivations commerciales et le livre à succès du New York Times – « Who Moved My Cheese ».

Une impressionnante liste de conférenciers invités et de conférenciers principaux appuieront le thème de cette année, avec en tête d’affiche Sheryl Connelly, directrice, Tendances mondiales de consommation et Futurologie, Ford Motor Company. En tant que futuriste de Ford depuis plus d’une décennie, et bien connue pour son flair pour repérer les tendances mondiales et leur impact sur l’industrie automobile, elle offrira certainement au public de TalkAUTO une présentation informative et mémorable.

« Chaque année, et maintenant la septième, TalkAUTO gagne en crédibilité en tant qu’événement incontournable », affirme Brad Rome, président, Canadian Black Book. « Attirer une conférencière experte comme Sheryl Connelly témoigne de la façon dont cet événement est perçu par l’industrie. »

« L’événement de l’an dernier a remporté un succès retentissant et nos dialogues depuis ce jour-là avec les concessionnaires, les équipementiers et les gens de l’industrie annoncent tous une autre journée passionnante et éclairante pour le secteur automobile canadien », de dire J.D Ney, directeur national, Division canadienne de l’automobile, J.D. Power.

Les organisateurs vous encouragent à réserver la date du 7 novembre et à surveiller le début des inscriptions à la mi-juin. Comme le prouvent les années précédentes, les places sont limitées et se rempliront rapidement.

-30-

Pour d’autres commentaires ou de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Conrad Galambos
Relations avec les médias
Canadian Black Book
905-979-7039
cgalambos@canadianblackbook.com

LA VALEUR – Numéro 5: Indice de rétention des valeurs des véhicules d’occasion – avril 2018

Bienvenue au Canadian Black Book – La valeur. Notre objectif est de fournir à nos clients et à nos partenaires des nouvelles, une mise à jour des événements, de nouvelles initiatives et l’opinion de la source de confiance du Canada pour les valeurs des véhicules et les perspectives automobiles. Vous trouverez ce qui suit dans ce numéro :

____________________________________________________________________________

Commentaire sur l’indice pour avril 2018

Au cours d’un mois où les ventes de voitures neuves au Canada montrent des signes de fléchissement, les valeurs des voitures d’occasion de 2 à 6 ans ont atteint un sommet sans précédent. L’indice de rétention des valeurs des véhicules d’occasion Canadian Black Book a fini le mois à 103,4, le plus haut niveau jamais atteint.

En avril, le dollar canadien a affiché un modeste gain de moins d’un demi-cent. Si cette tendance persiste, l’appréciation du huard ne fera qu’accélérer la pression à la baisse sur les prix des véhicules.

Les véhicules compacts et sous-compacts ont affiché une hausse de 7,5 % par rapport au même mois l’an dernier. Les deux segments ont affiché une tendance négative considérable en 2015-2016, et dans une large mesure, il s’agit encore d’un rebond après le ralentissement du marché. Compte tenu de la forte tendance à la hausse du prix de l’essence, les prix des voitures compactes et sous-compactes vont-ils poursuivre leur montée? Revenez ici pour le découvrir! Les voitures de taille moyenne ont également fait preuve de force avec un gain de 6,6 %.

Comparativement au mois dernier, les gains les plus importants ont été les voitures sous-compactes et les voitures pleine grandeur qui ont conservé 1,4 % de plus de leur valeur par rapport à mars.

Les plus grosses pertes en valeur retenue inclut les camionnettes pleine grandeur qui ont chuté de -2,2 % par rapport à avril l’an dernier et le segment des minifourgonnettes qui a chuté de -3,6 %. Il est à noter que les camionnettes pleine grandeur ont reculé de 5,0 % depuis avril 2016. Par rapport au mois dernier, c’est le segment des voitures de luxe qui a affiché la plus grande faiblesse, soit une baisse de -2,4%.

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER L’INDICE DE RÉTENTION DES VALEURS DES VÉHICULES D’OCCASION CANADIAN BLACK BOOK DE AVRIL (PDF)

LA VALEUR – Numéro 5: Comment établir la juste valeur d’un véhicule d’occasion et en fixer le prix pour le marché de la revente

Bienvenue au Canadian Black Book – La valeur. Notre objectif est de fournir à nos clients et à nos partenaires des nouvelles, une mise à jour des événements, de nouvelles initiatives et l’opinion de la source de confiance du Canada pour les valeurs des véhicules et les perspectives automobiles. Vous trouverez ce qui suit dans ce numéro :

____________________________________________________________________________

Ce webinaire de 30 minutes traite des différentes pratiques éprouvées pour établir le prix d’un véhicule d’occasion tout en mettant en lumière des méthodes efficaces pour éviter les pièges ou les oublis qui peuvent s’avérer coûteux pour votre entreprise.

LA VALEUR – Numéro 5: Les berlines victimes du progrès!

Bienvenue au Canadian Black Book – La valeur. Notre objectif est de fournir à nos clients et à nos partenaires des nouvelles, une mise à jour des événements, de nouvelles initiatives et l’opinion de la source de confiance du Canada pour les valeurs des véhicules et les perspectives automobiles. Vous trouverez ce qui suit dans ce numéro :

____________________________________________________________________________

Les berlines victimes du progrès!

La récente publication des résultats du premier trimestre 2018 de la Ford Motor Company, le 25 avril dernier, incluait une annonce qui a fait instantanément la manchette de presque tous les sites de nouvelles de l’industrie automobile et des principaux médias aux États-Unis et au Canada le même soir.  Ford a révélé qu’elle abandonnait la construction de voitures, à l’exception de la vénérable Mustang et d’un Focus multisegment à venir.  Pour plusieurs, il est difficile d’imaginer que l’entreprise qui a jeté les bases de la production d’autos en série, se désiste et se tourne vers les camions et les VUS.

« Compte tenu de la baisse de la demande des consommateurs et de la rentabilité des produits, l’entreprise n’investira pas dans les prochaines générations de berlines Ford traditionnelles en Amérique du Nord. Au cours des prochaines années, le portefeuille automobile de Ford en Amérique du Nord se limitera à deux voitures :  la Mustang la plus vendue, et le tout nouveau multisegment Focus Active qui sortira l’an prochain ». (extrait du communiqué de presse des résultats financiers du T1 2018 de Ford)

En janvier, j’avais rédigé un article intitulé « Match comparatif VUS-Multisegments-Berlines… Le déclin de la voiture », mais je dois avouer que je ne m’attendais pas à un changement de direction aussi radical et à une annonce aussi fulgurante!

En prenant du recul et en observant la situation objectivement (et rétrospectivement!), il n’est pas surprenant d’entendre Ford faire cette annonce.  Le passage de la gamme de produits Ford aux VUS a été rapide, car ils ont connu un grand succès dans le domaine des VUS, des multisegments et des camions.  En moins de dix ans, Ford Canada est passée de 24 % de ses ventes totales de voitures à seulement 12 %.  C’est vraiment radical.

D’une certaine façon, il est malheureux que ces produits soient relégués aux oubliettes.  Mon expérience récente de conduite des produits Ford m’a amené à conclure que les voitures Ford sont meilleures que jamais.  Les voitures en question, la Fiesta, la Fusion et la Focus sont des véhicules solides et très compétitifs.  Seule la Taurus pouvait être considérée dépassée. En fin de compte, ce n’est pas le manque de compétitivité qui est responsable de leur disparition, mais l’engouement des consommateurs pour à peu près tout ce qui n’est pas une berline.

Au risque d’exprimer l’évidence, Ford est en affaires pour réaliser des profits et doit répondre à une multitude d’investisseurs.  Il n’est pas logique de fortement investir dans la recherche et le développement et la capacité de fabrication de nouveaux produits automobiles susceptibles de connaître au mieux un succès marginal.  Après tout, les consommateurs canadiens achètent déjà 88 % du temps des VUS et des camions Ford.  Dans son communiqué de presse, Ford dit prévoir que ses ventes totales d’automobiles en Amérique du Nord seront réduites à 10 % d’ici 2020.

Ford n’était pas la première à publier une annonce de ce genre.  Fiat Chrysler a cessé de construire la Dodge Dart et la Chrysler 200  en 2016, citant le désir de passer à une production de VUS plus lucrative.  Il sera intéressant de voir ce qui arrivera aux Charger, Challenger et 300 au fur et à mesure que ces produits avancent en âge.  Au moment où j’écris cet article, GM a annoncé qu’il n’y aura plus de berline Cadillac ATS, car les berlines ATS et CTS seront regroupées dans une nouvelle berline.  Les victimes du progrès s’accumulent, du moins en ce qui concerne les trois marques de Détroit.

Est-ce que Ford a offert une part de marché à ses concurrents?  Oui, il est raisonnable de supposer que ce sera le cas.  En revanche, c’est une part de marché qui s’amenuise au rythme où l’intérêt des consommateurs pour les berlines rétrécit.  D’un point de vue commercial, je pense que c’est une décision judicieuse de la part de Ford.  L’un des grands échecs de notre industrie est celui de convoiter le volume au détriment des ventes rentables. Dans ce cas, Ford semble être en avance sur ses pairs.

Chez Canadian Black Book, nous nous intéressons fortement à l’impact que cette annonce aura sur les valeurs de Ford, aujourd’hui et à l’avenir.  La réponse la plus simple, c’est qu’elle n’influencera probablement pas les valeurs futures.  Lorsque nous examinons les valeurs des Dodge Dart et Chrysler 200 avant et après l’avis d’abandon, il n’y a pas de baisse perceptible de la valeur.  Certes, il y a des amortissements périodiques, mais pas de différences marquées depuis les annonces.  D’un point de vue pratique, les berlines Ford seront soutenues par leur réseau de concessionnaires et les pièces seront disponibles pour le service pendant de nombreuses années. Il ne s’agit donc pas d’un cas où Ford quitte la ville, mais simplement d’un changement de garde.

En fait, tout cela peut être utile aux valeurs.  Il n’y aura pas de nouveaux véhicules pour concurrencer les véhicules d’occasion.  Et la fin de la construction de ces modèles réduit considérablement l’offre.

Il est important de mentionner que si vous aimez les voitures de performance « dormante », vous devriez vous empresser d’acheter une Ford Fusion Sport, car c’est vraiment une berline de performance merveilleuse.  Dans la même veine, si vous avez l’âme d’un collectionneur, songez à vous procurer une Ford Focus RS (en bleu nitreux bien sûr), mais vous feriez mieux d’agir rapidement, car l’offre est vraiment limitée dans le temps!

The Value – Issue #5: April 2018 Used Vehicle Retention Index

Welcome to The Canadian Black Book – The Value. Our goal is to provide our clients and partners with news, event updates, new initiatives and opinions from Canada’s trusted source for vehicle values and automotive insights. In this edition we cover:

____________________________________________________________________________
In a month where new car sales in Canada are beginning to show a faltering trend, 2 to 6 year old used car retained values have hit an all time record high.  The Canadian Black Used Vehicle Retention Index finished the month at 103.4, its highest level ever.

In April the Canadian dollar posted a very modest gain of less than half a cent.  If that trend continues the stronger Loonie will only accelerate the downward pressure on vehicle prices.

The biggest gainers in the month were the Compact and Sub-Compact cars which both posted a 7.5% gain from the same month last year.  Both segments showed a considerable negative trend back in 2015-2016, to a large extent this is still a rebound from that softening of the market.  With gas pump prices on a strong upward trend will the Compact and Sub-Compact prices continue to rise?  Watch this space to find out!  Mid-size cars also showed strength with a 6.6% per cent gain.

Comparing this month to last month the biggest gains were Sub-Compact cars and Full-Size Cars which both retained 1.4% more of their value as compared to March.

The biggest losers in retained value were the Full-Size Pickups which dropped -2.2% from April of last year and the minivan segment which fell -3.6 per cent.  It is worth noting that the Full-Size Pickups have declined 5.0% since April 2016.  Compared to last month it was the Luxury Car segment which showed the greatest weakness with a decline of -2.4%.

To download the Index for April 2018 CLICK HERE.

The Value – Issue #5: Hey Sedans! You’re Fired! – By Brian Murphy

Welcome to The Canadian Black Book – The Value. Our goal is to provide our clients and partners with news, event updates, new initiatives and opinions from Canada’s trusted source for vehicle values and automotive insights. In this edition we cover:

____________________________________________________________________________
Lurking in the recent Ford Motor Company’s 2018 First Quarter results announcement, on April 25th, was a news story that instantly leapt to the top of the page on just about every auto industry news website and was featured on mainstream news outlets in the U.S. and Canada that same evening.  Ford disclosed that they were exiting the business of building cars, except for the venerable Mustang and an upcoming Focus-based crossover.  For some, it was hard to imagine that the company that laid the groundwork for the mass production of passenger cars, was pulling the plug and focusing on trucks and SUVs.

“Given declining consumer demand and product profitability, the company will not invest in next generations of traditional Ford sedans for North America. Over the next few years, the Ford car portfolio in North America will transition to two vehicles – the best-selling Mustang and the all-new Focus Active crossover coming out next year.” (From 2018 Q1 Ford Financial Results Press Release)

Celebrating the 50th anniversary of iconic movie “Bullitt” and its fan-favorite San Francisco car chase, Ford introduces the new cool and powerful 2019 Mustang Bullitt.

Back in January I wrote an article called “SUVS VS. CUVS VS. Sedans… Death of the car”, but I must admit I didn’t expect any dramatic movement or announcement in this domain quite so quickly!

If you step back and look at the situation objectively (and in hindsight!), it is not surprising to hear Ford make the announcement.  Ford’s product mix shift to SUVs has been rapid, as they have been very successful in the SUV/Crossover/Truck space.  In less than ten years Ford of Canada has gone from 24 per cent of their total sales being cars to just 12 per cent cars.  That is truly dramatic.

In a way it’s quite unfortunate these products are being permanently parked.  My recent experience driving Ford products leads me to conclude that Ford cars are the best they have ever been.  The cars in question, the Fiesta, Fusion and Focus are strong vehicles and quite competitive.  Only the Taurus could be considered long in the tooth. Ultimately it’s not that the products are uncompetitive which has caused their demise, it’s that consumers would much rather buy just about anything versus a sedan.

At the risk of being obvious, Ford is in business to turn a profit and has a multitude of investors to answer to.  It doesn’t make sense to invest big research and development dollars and manufacturing capacity in new car products that are likely to show marginal success at best.  After all, Canadian consumers are already buying Ford SUVs and trucks 88 per cent of the time.  In the press release Ford indicates that they believe their own total North American ‘car’ sales will only be 10 per cent by 2020.

Ford wasn’t the first major announcement of this sort.  Fiat Chrysler stopped building the Dodge Dart and Chrysler 200 – in 2016, citing a desire to switch production to more lucrative SUV product.  It will be interesting to see what happens to the Charger, Challenger and 300 as those products continue to advance in age.  As I am writing this article GM announced there will be no more Cadillac ATS sedan as the ATS and CTS sedan will reportedly be collapsed into another sedan product.  The casualties of progress are piling, up at least with the Detroit 3 brands.

Has Ford gifted their competitors market share?  Yes, it’s reasonable to assume that will be the case.  However, it’s a gift of a shrinking piece of pie as consumer’s interest in sedans dwindles.  From a business standpoint, I feel it’s a savvy move on Ford’s part.  A key failing in our industry is to chase volume at the expense of profitable sales. In this case, Ford appears to be ahead of its peers.

Given our business at Canadian Black Book, it interests us greatly how this announcement could impact Ford values, today and in the future.  The answer, simply put, is that it likely will not influence future values.  When we look at values for Dodge Dart and Chrysler 200 before and after the cancellation notice, there isn’t a discernible drop in value.  Certainly, there is regular depreciation, but no great differentiation with the announcements.  From a practical standpoint, Ford sedans will be supported by their network of dealers and parts will be available for service for many years. So, it is not a case that Ford is leaving town, just a changing of the guard.

In fact, this all may be helpful to values.  There will be no new vehicles to compete with lightly used ones.  And shutting down the manufacturing of those models does severely curtail supply.

It is worth mentioning that if you appreciate “sleeper” performance cars you should quickly go buy a Ford Fusion Sport, because it is really a wonderful performance sedan.  Along the same lines, if you are an aspiring car collector, consider snapping up a Ford Focus RS (in Nitrous Blue of course), but you better move quickly as this really is a limited time offer!

The Value – Issue #5: 2018 TalkAUTO Set for November 7 With Registration Opening Mid-June

Welcome to The Canadian Black Book – The Value. Our goal is to provide our clients and partners with news, event updates, new initiatives and opinions from Canada’s trusted source for vehicle values and automotive insights. In this edition we cover:

____________________________________________________________________________
Canadian Black Book and J.D. Power together are pleased to announce the upcoming 2018 TalkAUTO, the seventh annual edition.   This year’s highly anticipated event will take place on Wednesday, November 7 at the Universal EventSpace in Vaughan, Ontario.

Registration for around 400 attendees, for the high profile Canadian auto industry conference, is set to open in mid-June.   TalkAUTO has grown into a top-tier networking destination for Canada’s auto industry key influencers and decision makers, who include many dealers, OEM executives, industry suppliers, finance and banking experts, trade media and more.

For 2018, the theme for TalkAuto is ‘Who Moved My Keys? Adapting to Change in a New Marketplace’, a play on the popular motivational business fable and New York Times Bestseller – ‘Who Moved My Cheese’.

An impressive line-up of guest and keynote speakers will support this year’s theme, headlined by Sheryl Connelly, manager of Global Consumer Trends and Futuring, Ford Motor Company.  Serving as Ford’s Futurist now for over a decade, and well known for identifying global trends and how they might impact the auto industry, she will certainly provide the TalkAUTO audience with an informative and memorable address.

“Each year, now our seventh, TalkAUTO gains credibility as a must attend event,” says Brad Rome, President at Canadian Black Book.  “Attracting a high profile speaker like Sheryl Connelly is a testament to how this event is perceived by the industry.”

“Last year’s event was an overwhelming success and our conversations since that day, with dealers, OEMs and industry people alike all point towards another exciting and enlightening day for Canada’s auto sector,” says J.D Ney, Country Manager, Canadian Automotive Division, J.D. Power.

Organizers urge you to keep the November 7th date saved and look out for the opening of registration in Mid-June. As in previous years, if history is any indication, seats will fill quickly.

-30-

For additional comments or more information, please contact:

Conrad Galambos
Media Relations
Canadian Black Book
905-979-7039
cgalambos@canadianblackbook.com

The Value – Issue #5: The Canadian Black Book Kathy Ward Memorial Golf Tournament Now Sold Out!

Welcome to The Canadian Black Book – The Value. Our goal is to provide our clients and partners with news, event updates, new initiatives and opinions from Canada’s trusted source for vehicle values and automotive insights. In this edition we cover:

____________________________________________________________________________
Organizers at Canadian Black Book have announced that response to the annual golf tournament for 2018 has exceeded all expectation and has been sold out faster than any previous year.

In February Canadian Black Book proclaimed that the 21st annual edition of the well-known auto industry golf day will be renamed in honour of the company’s former CEO, Kathy Ward.  Moving forward, the tournament will be known as – The Canadian Black Book Kathy Ward Memorial Golf Tournament.

As always, tournament proceeds will be donated to Kathy’s charity of choice – the Tim Horton Children’s Foundation.   After twenty years of this golf tournament, over $400,000 has been successfully raised for the charity.

2018 is getting a major boost from an extremely touching donation from Kathy’s husband, Harm DeJonge.  As recognition of the appreciation from him and his family, DeJonge has committed to match any donations made in Kathy’s memory, until the end of this year’s tournament, up to $50,000.

For 2018, the Canadian Black Book Kathy Ward Memorial Golf Tournament will be held on September 10th, at one of Canada’s premier private golf courses, Magna Golf Club in Aurora.

Canadian Black Book would like to thank all the sponsors and participants for their continued support of this event and The Tim Horton Children’s Foundation.